Rénovation des bâtiments

Lettre CONTACT #7

Téléchargez au format PDF
Img Detail

Comment rénover notre parc de bâtiments pour répondre aux enjeux de décarbonation et d'adaptation au changement climatique ?

Le bâtiment est essentiel à notre vie quotidienne. Il est donc au cœur des enjeux sociétaux. Cependant, la complexité de ses usages et de ses interactions aux différentes échelles – du bâtiment à l’urbain –, qu’elles soient socio-économiques ou techniques, reste difficile à appréhender dans sa globalité.

La lettre CONTACT a justement vocation à éclairer la compréhension de celle-ci et des problématiques scientifiques associées, afin de rendre plus accessibles à tout un chacun les questions posées à la recherche et les résultats opérationnels que celle-ci apporte au secteur du bâtiment et de l’urbain. 

Pour répondre à ces questions, nous avons articulé la recherche du CSTB autour de quatre domaines d’actions stratégiques qui déclinent une ambition – des « Bâtiments et des quartiers pour bien vivre ensemble » ; un impératif – des « Bâtiments et des villes face au changement climatique » ; des moyens qui évoluent – « Économie circulaire et ressources pour le bâtiment » ; et des chantiers – « Rénovation, fiabilisation de l’acte de construire, innovation ». Pour les acteurs de la construction, le défi majeur est aujourd’hui de réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre du secteur (soit passer de 153 millions à 96 millions de tonnes en 2030, puis à 16 millions de tonnes en 2050). Chacun y contribue à son niveau et à sa manière, mais mieux fédérer les énergies pour optimiser les synergies est primordial, tant sont vertigineux les progrès à accomplir pour atteindre cet objectif.

CSTB

Dans ce contexte, massifier la rénovation reste l’un des principaux leviers à activer. La réussite de l’atténuation du changement climatique en dépend.

Julien HANS Directeur Recherche et Innovation

Pour cela, la connaissance du parc bâti existant, avec l’apport de la Base de données nationale des bâtiments (BDNB) développée par le CSTB, est indispensable, de même que la mise à disposition d’outils favorisant de façon concomitante l’élaboration de trajectoires carbone et de trajectoires de rénovation à destination des collectivités et des gestionnaires de parcs de toute nature. Il s’agit de rénover massivement, mais aussi de rénover bas carbone, les émissions liées à l’activité s’élevant encore aujourd’hui à 20 millions de tonnes pour seulement 70 000 rénovations globales et 500 000 gestes isolés. 
Pour obtenir des résultats significatifs, multiplier par au moins cinq le nombre de rénovations globales est essentiel, mais des freins persistent. Il faut ainsi (re)donner envie et (re)mettre en confiance pour dépasser les déficits chroniques et les non-qualités historiques ou structurelles liés à la construction. 

Étape finale du cycle de rénovation, la qualification des performances du bâtiment en exploitation doit devenir systématique. Il s’agit, d’une part, de développer des méthodes et des outils d’évaluation pour mesurer les performances réelles et, d’autre part, de les éprouver sur le terrain et d’en faciliter le déploiement opérationnel. C’est un changement de culture majeur pour le secteur de la construction.

Cela passe par une approche pluridisciplinaire et multicritère (dimensions thermique, olfactive, acoustique, lumineuse, sanitaire…) permettant d’assurer le bien-être des occupants, en intégrant la notion de confort d’été. En 2022, nous avons identifié des rénovations récentes qui ont abouti à des bâtiments déjà inadaptés à nos étés caniculaires. Le lancement des groupes de travail de CAP 2030 (Plan bâtiment durable), qui couvrent toutes ces thématiques, est un formidable levier pour mutualiser un maximum de travaux de recherche, et de terrain, afin de concevoir des méthodologies applicables et déployables à grande échelle, permettant de relever du mieux possible ces défis sans précédent.

Nous utilisons des cookies destinés à [améliorer la performance de ce site] et [mesurer la fréquentation de ce site].
Pour en savoir plus sur notre politique cookies cliquez ici