Massifier les pratiques circulaires

Téléchargez au format PDF
Img Detail

Le CSTB se donne pour objectif d’accompagner les professionnels vers l’économie circulaire en leur apportant de nouvelles connaissances et en mettant à leur disposition des métriques objectives pour partager des ambitions communes.

 

Cette démarche s’appuie sur la création de méthodes, d’outils et de guides, mais aussi sur la formalisation de protocoles et la prise en compte de retours d’expérience. Elle se matérialise au travers de trois programmes de recherche complémentaires.

Le programme Économie et conception circulaire a vocation à faire émerger des cadres conceptuels et des métriques pour objectiver le déploiement de l’économie circulaire aux différentes échelles et mesurer notamment les efforts accomplis par les acteurs. Le projet EC2, réalisé en partenariat avec l’Alliance HQE et Evea, porte par exemple sur la mise en avant d’indicateurs à l’échelle des ouvrages.

Ce programme repose sur une connaissance des flux de matières actuels et à venir, notamment via l’outil BTPFlux. Robuste, il répond aux besoins des aménageurs, des collectivités et des gestionnaires de parc et de leur territoire en leur permettant de prioriser, d’anticiper et de définir une stratégie en matière d’économie circulaire.

À une échelle plus opérationnelle, la plateforme PEMD permet d’identifier les opérations de déconstruction et de rénovation, ainsi que les flux de ressources à valoriser. Développée par le CSTB, mandaté par les pouvoirs publics, et mise en place pour accompagner la refonte du diagnostic Déchets en diagnostic Produits, Équipements, Matériaux et Déchets (PEMD), elle doit permettre de fluidifier la mise en relation des acteurs de la filière.

Enfin, le CSTB diffuse également des guides pour accompagner le déploiement des pratiques de déconstruction en vue du réemploi. Il élabore des méthodes et des protocoles pour caractériser les performances des produits lorsqu’ils sont en fin de cycle.

Le sujet de caractérisation des performances dans le temps, en laboratoire et sur les chantiers, est au cœur du programme Durabilité des performances des composants. De nouveaux produits émergent, les compositions des formulations des matériaux (tels que les bétons dits bas carbone) évoluent. Il est nécessaire de confronter les mesures et les protocoles de vieillissement accélérés en laboratoire avec l’observation du réel et une projection du climat futur.

Img Detail

La recherche partenariale que mène le CSTB a pour ambition d'apporter des solutions concrètes et rigoureuses pour massifier les pratiques circulaires.

Alexandra Lebert
Directrice de Domaine d’Action Stratégique Recherche

Le cycle de l’eau est aussi un enjeu pour l’adaptation au changement climatique tout en étant sous forte contrainte. Le programme Gestion des eaux traite justement des sujets de sobriété et de connaissance des consommations d’eau dans les bâtiments, ainsi que de la qualification des caractéristiques (techniques, sanitaires, économiques, appropriation par les usagers) et des protocoles pour un usage circulaire de l’eau à l’échelle des ouvrages, des quartiers et des bassins versants. L’entretien et les méthodes de rénovation de notre patrimoine d’adduction font également partie des points d’attention. Enfin, le CSTB poursuit ses travaux sur le volet traitement des effluents (notamment en assainissement non collectif) pour améliorer la qualité des eaux.

 

Au sein du CSTB, ces programmes de recherche rassemblent des compétences diverses : des économistes, des statisticiens, des experts environnementaux et de l’éco-conception, des spécialistes de l’analyse du cycle de vie, des data analystes, des chimistes, des spécialistes de la physique des matériaux, de la qualité de l’air et de la simulation numérique, qui expérimentent en laboratoire, mais aussi sur le terrain.

 

Aujourd’hui, le sujet de l’économie circulaire est non seulement porté par la recherche, mais également par les industriels, qui font évaluer leurs produits ou systèmes pour lever les obstacles au réemploi et au recyclage qu’identifient la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre. La recherche partenariale que mène le CSTB a pour ambition d’apporter des solutions concrètes et rigoureuses pour massifier les pratiques circulaires.

Nous utilisons des cookies destinés à [améliorer la performance de ce site] et [mesurer la fréquentation de ce site].
Pour en savoir plus sur notre politique cookies cliquez ici