Gestion des eaux

Pilier de la transition environnementale

Le projet de recherche Gestion des Eaux du CSTB trouve sa genèse au cours de la deuxième séquence des Assises de l’eau en 2019 qui fixe des objectifs afin de protéger les captages d’eau potable pour garantir une eau de qualité à la source, d’économiser l’eau pour préserver cette ressource vitale et de préserver nos rivières et nos milieux. 

La question de la préservation de cette ressource vitale constitue le dernier pilier du triptyque énergie-carbone-eau de la transition environnementale. À ce titre, la filière bâtiment occupe un rôle prépondérant pour le succès de cette transition car elle représente :

  • 44% de la consommation d’énergie ;
  • 25% de l’empreinte carbone de la population française ;
  • 25% de la consommation d’eau potable.

L’enjeu est d’engager la filière bâtiment dans la réponse aux objectifs fixés par les Assises, en cohérence avec les exigences imposées par les trajectoires de sobriété énergétique et de décarbonation. Le projet se structure autour de trois actifs de recherche.

L’empreinte eau du bâtiment

Pour comprendre les déterminants de la consommation d’eau potable dans le bâtiment et identifier les leviers d’économie d’eau potentiels dans le but d’adapter les bâtiments et leurs équipements ainsi que les usages de la ressource.

La circularité de l’eau aux échelles bâtiment, îlots, quartiers

Pour augmenter et sécuriser le recours aux eaux non conventionnelles en substitution de l’eau potable pour certains usages. Les Assises de l’eau fixent comme objectif de tripler le recours aux eaux non conventionnelles.

Le traitement à la source

Pour limiter l’impact des eaux usées et eaux pluviales sur les milieux naturels récepteurs et anticiper les techniques innovantes afin d’assurer leur intégrabilité dans le bâtiment.


Cette structuration est confortée en mars 2023 avec l’annonce du plan EAU 2023 qui propose une cinquantaine de mesures en fixant des objectifs quantitatifs (réduire de 10% d’eau prélevés d’ici 2030, développer 1 000 projets de réutilisation d’eau d’ici 2027) et en soutenant l’investissement dans la recherche et l’innovation.

Originalité et apport scientifique

Img Detail

L’objectif global de ce projet est de fournir des outils décisionnels permettant la mise en œuvre de solutions techniques pour limiter l’empreinte eau du bâtiment et contribuer à la maîtrise de la ressource en eau.

En particulier, concernant la question de la réutilisation d’eau non potable à l’échelle du bâtiment et de la parcelle, la réglementation en cours de construction concernant l’utilisation d’eau impropre à la consommation humaine (EICH) va modifier en profondeur les solutions de gestion et d’exploitation des réseaux d’eau à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment. Il est nécessaire que le CSTB dispose de tous les éléments d’évaluation de ces dispositifs pour permettre un déploiement sur le marché de ces solutions qui garantisse la durabilité des installations et les exigences sanitaires.

Démarches

L’année 2022 a permis de structurer les trois actifs de recherche du projet Gestion des Eaux en identifiant les enjeux pour chaque acteur de la filière concernée, les verrous scientifiques à lever et les opportunités de développement pour proposer un plan de ressourcement scientifique adapté à chaque actif.

La mise en place de projets collaboratifs (collectivités, agence de l’eau, industriels) et cofinancés pour chacun des trois actifs a permis de consolider les programmes scientifiques associés et le financement de ces travaux de recherche. L’année 2023 a vu la concrétisation de trois projets cofinancés structurants et pluriannuels permettant de répondre aux questions réglementaires, aux besoins des collectivités et de nos clients industriels :

  • DReauP  pour revisiter le référentiel des consommations d’eau domestiques par usage  ;
  • EC’EAUX CITE, pour la faisabilité technico-économique de boucles de réutilisation des eaux à l’échelle urbaine ;
  • L.O.V.E  (Laboratoire Organoleptique de Vendée Eau) pour étudier les conditions d’adhésion de la réutilisation d’eau usée pour la production d’eau potable.

Ces projets donnent une visibilité inédite de la gestion de l’eau des services aux usagers, du territoire au bâtiment.

Img Detail

Livrables du projet

  • outil d’aides à la décision ;
  • référentiel de consommations d’eau domestiques par usage ;
  • guide pour le recours aux eaux non conventionnelles : freins, leviers et recommandations ;
  • protocole d’essais pour mesurer les performances des solutions de traitement à la source des eaux.

Bénéfices

Pour les politiques publiques

Disposer d’un cadre technico-réglementaire applicable et correspondant aux enjeux pour évaluer les solutions innovantes de gestion de l’eau à l’échelle du bâtiment sur lequel s’appuyer afin de favoriser le déploiement en masse de projets visant à réduire l’empreinte eau du bâtiment.

Les gestionnaires de parc

Mieux connaitre les consommations d’eau de leurs parcs de résidences pour leur offrir des outils décisionnels permettant la priorisation de leurs gestes de rénovation des appareils sanitaires et autres systèmes de gestion de l’eau dans une logique d’investissement coût-bénéfice.

Les industriels

Pouvoir faire reconnaitre leurs solutions de traitement de l’eau à la source dans un cadre d’évaluation leur permettant l’accès au marché, valoriser des performances additionnelles grâce aux travaux de recherche expérimentaux.

Les collectivités

Tirer les bénéfices des travaux sur la meilleure connaissance des consommations d’eau domestiques en préfigurant la transformation des services et en adaptant leur patrimoine de distribution et de traitement de l’eau en fonction des trajectoires prospectives de la demande et de la ressource en eau selon les territoires.

Img Detail

En engageant les travaux de structuration de notre feuille de route de recherche par domaines d’actions Stratégiques et projets de recherche transversaux, ma première mission a été de structurer le projet de recherche Gestion des Eaux en actifs cohérents permettant de mobiliser les compétences des chercheurs, ingénieurs et techniciens du CSTB qui œuvrent autour de la gestion durable de l’eau à l’échelle du bâtiment et de sa parcelle depuis de nombreuses années.  Ces actifs ont été pensés pour répondre aux enjeux nationaux et à leur déclinaison dans les politiques publiques et les réglementations. En ce sens, je m’emploie à faire le lien entre nos travaux relatifs à la réglementation, la normalisation et l’évaluation des procédés afin d’identifier les manquements et les insuffisances pour orienter les développements scientifiques à porter dans le projet de recherche. J’organise également la coordination des actions de recherche pour qu’elles puissent répondre aux objectifs de chaque actif du projet. Plus personnellement, à l’heure où la désertification du globe pourrait toucher 20% de nos terres selon le CNRS, et que l’accès à l’eau dans le monde est particulièrement inégal entre les populations, animer cette feuille de route Gestion des Eaux pour le secteur du bâtiment constitue une humble contribution à la question de la préservation de la ressource en eau et une source de motivation qui dépasse l’intérêt scientifique de nos travaux de recherche.

Anthony COUZINET
Chef de division, direction de l’Eau

Moyens et méthodes engagés

Le CSTB

  • moyens expérimentaux, analyses de données, modélisation statistique ;
  • AQUASIM, pour la mise en œuvre de méthodes expérimentales en conditions réelles et maîtrisées pour évaluer les solutions innovantes ;
  • le laboratoire PULSE®, pour faire le lien entre l’expérience utilisateur et la performance des procédés et des équipements.
Img Detail

Nos partenaires

Action Logement
Bassin Rennais
INRAE
IMT Atlantique
Nantes Métropole
Soprema
Vendée Eau

Fiche d'identité du projet

Img Detail

Programmation

2020
icon
Travaux GT Astee et production de guides
En savoir plus
2023
icon
Projet L.O.V.E.
2023
icon
Projet EC’EAUX CITES


2023
icon
Projet DREAUP

Recours aux eaux non conventionnelles

  • 2020
  • 2023
  • 2023
  • 2023
2020
2023

Nous utilisons des cookies destinés à [améliorer la performance de ce site] et [mesurer la fréquentation de ce site].
Pour en savoir plus sur notre politique cookies cliquez ici