Accompagner le développement du réemploi

Pratique encore marginale dans le secteur du bâtiment, le réemploi est pourtant associé à de nombreux impacts positifs : réduction de l'extraction de ressources et des émissions de gaz à effet de serre, limitation de la production de déchets et des importations, activation des ressources humaines des territoires, etc.

Pour développer et massifier les pratiques de réemploi, il est nécessaire de répondre à plusieurs enjeux, dont celui de la reconnaissance assurantielle. En effet, les pratiques de réemploi nécessitent d'être encadrées afin de faire reconnaître les process de requalification et de justification des performances des PEM (Produits, Équipements, Matériaux).

Notre approche

Alors que de nombreuses initiatives voient le jour sur le développement de l’offre de réemploi et la structuration de la demande, les enjeux de qualité et de responsabilité, majeurs pour le secteur du bâtiment, sont le sujet d’un besoin de sécurisation. Le CSTB propose une démarche globale de structuration progressive des filières liées au réemploi, en quatre étapes principales :

  • un guide sur chaque famille de produit propice au réemploi ;
  • la reconnaissance du guide :
    • enseignements pour l’évolution des textes existants (normes, NF DTU, Avis Technique, …) ;
    • enseignements pour l’éco-conception en vue d’un réemploi ;
  • la capitalisation des retours d’expérience ;
  • l’actualisation du guide.

Ciblage des familles de produits les plus propices au réemploi

L'objectif de cette étape est d'identifier les familles sur lesquelles la recherche et les efforts doivent se concentrer. Une extension graduelle vers d’autres familles de produits est prévue

Élaboration de guides méthodologiques partagés et reconnus sur l’évaluation des performances en vue d’un réemploi pour chacune des familles de PEM

L’objectif est de compiler les bonnes pratiques existantes afin de sécuriser l’ensemble des acteurs :

  • harmoniser les méthodologies ;
  • maîtriser le risque (assureurs, bureaux de contrôle) ;
  • permettre la reconnaissance du réemploi.

Évolution des connaissance et simplification

Le réemploi est une pratique ré-émergente. Couramment pratiqué jusqu’au XXe siècle, il a marqué un coup d’arrêt lors de l’avènement de l’ère industrielle (mécanisation de la démolition, abondance de produits de construction accessibles et bon marché, augmentation des coûts de stockage). Face au manque d’information sur la durabilité des PEM, l’évolution des performances, la présence de substances préoccupantes, les modes de preuves justifiant le maintien des produits, il est difficile de pérenniser la pratique. Les professionnels impliqués dans les projets du CSTB entendent capitaliser sur les retours d’expérience et les travaux de recherche sur les modes de preuve spécifiques au réemploi pour faire bénéficier au secteur d’une base commune.

Nos expertises phares

Le CSTB accompagne plusieurs acteurs, en recherche et expertise, dans le développement et la sécurisation de leurs pratiques de réemploi notamment :

  • dans le cadre d'opérations « chantier à chantier » ;
  • via l’animation de groupes de travail au sein de syndicats, tel que la CSFE, ayant pour objectif de rédiger des fiches pratiques par famille de produits ;
  • grâce à un partenariat de recherche mis en place avec la Métropole du Grand Paris pour contribuer à l’élaboration d’un signe de qualité reconnaissant les process développés par les plateformes de reconditionnement/réemploi ;
  • au travers du projet de recherche SPIROU (Sécuriser les Pratiques Innovantes de Réemploi via une Offre Unifiée) co-financé par l’ADEME, le CSTB et ses partenaires Mobius réemploi, le Booster du Réemploi / A4MT et Qualiconsult.
Img Detail

Dans le cadre du projet SPIROU, plus de vingt critères ont été retenus par les partenaires dans l’analyse, dont la taille des gisements disponibles, la raréfaction du produit neuf, les surcoûts liés à la dépose et au transport, les besoins exprimés par les maîtrises d’ouvrage, les types de performances à évaluer sur le PEM en vue de son réemploi, les risques engendrés pour le nouvel ouvrage, et l’existence de retours d’expérience significatifs et documentés (liste non exhaustive).

Après de nombreux échanges, les dix typologies retenues pour les travaux sont les suivantes :

  • bloc-portes en bois et bloc-portes coupe-feu en bois ;
  • appareils sanitaires en céramique ;
  • dalles de moquettes ;
  • charpentes traditionnelles en bois ;
  • radiateurs à eau ;
  • armoires électriques et protections modulaires ;
  • luminaires ;
  • briques à mortier de chaux ;
  • bardages minéraux ;
  • conduits de ventilation rigide en acier galvanisé.

Pour chacune de ces typologies, des notes méthodologiques seront élaborées. À l’issue du projet, des bonnes pratiques méthodologiques seront donc consultables dans des documents compilant aussi bien des éléments généraux par familles de produit, que des études de cas. 


Nos ressources

Nos compétences

Établir un dialogue transversal concernant le réemploi est au centre de l’expertise proposée par le CSTB, et notamment au travers du projet SPIROU. Sont invités autour de la table des acteurs proposant des matériaux remis en état et prêts à être réemployés ainsi que des experts de l’assurabilité. Le CSTB met également à contribution les savoirs de ses équipes spécialistes des produits du bâtiment.

Nos partenaires

A4MT
Booster du Réemploi
Qualiconsult
Mobius Réemploi
Métropole du Grand Paris
CSFE
Life Waste 2 Build

Laissez-vous inspirer

Évaluation de la circularité des matières des ouvrages

Outil d’aide à l’évaluation pour la conception circulaire des bâtiments

CONSULTER

Déclarations environnementales

Evaluation de la performance environnementale des produits et équipements du bâtiment

CONSULTER

Ecoscale

Valorisation auprès des maîtres d'ouvrages de démarches d'éco-conception et de circularité de produit sur la totalité de son cycle de vie

CONSULTER

Prédiction de la durabilité

Composants en conditions normales d’exposition

CONSULTER

BTPFlux

Estimation des flux de produits, équipements, matériaux et déchets du bâtiment à l’échelle d’un parc ou d’un territoire

CONSULTER

Mutations de la filière

Identification et analyse des impacts socioéconomiques

CONSULTER

Devenir Diagnostiqueur PEMD (Produits, Equipements, Matériaux et Déchets) (CDIAG5)

Finançable par le CPF

6 jours (45 h)
Cycle certifiant

CONSULTER

Economie circulaire et bâtiment : état des lieux, perspectives & leviers (cvENV64)

3h30
A distance

CONSULTER

Intégrer l'éco-conception et l’économie circulaire dans vos projets de construction (ENV61)

1 jour (7 h)
Formation classique

CONSULTER
Nouveau

Mener une mission d’accompagnement de réemploi (DIAGR2)

2 jours (14 h)
Formation classique

CONSULTER

Prévention et gestion des déchets de maintenance des bâtiments (ENV65)

1 jour (7 h)
Formation classique

CONSULTER
Nouveau

Réemploi et assurance dans le secteur du bâtiment (cvENV8)

3h30
Classe virtuelle

CONSULTER

Valorisation des déchets & réemploi dans le secteur de la construction (PCEC23)

3h30 à distance + 2 jours en salle (17,5 h)
Parcours premium

CONSULTER

Le CSTB à vos côtés

Économie et conception circulaire

Une approche multi-échelle pour objectiver son déploiement.
Massifier les pratiques de réemploi, de recyclage et favoriser la valorisation de la matière.

En savoir plus
Économie et conception circulaire

Durabilité des performances

Objectiver la qualité d’une mise en œuvre et l’implication de l’ensemble de la filière.
Durée de vie d’un composant installé dans un bâtiment : une chaudière, une faïence murale…

En savoir plus
Durabilité des performances

Projet Interreg FCRBE North West Europe 

Augmenter de 50% la quantité d'éléments de construction récupérés circulant sur son territoire d'ici à 2032 : analyse quantitative et qualitative de la filière du réemploi de produits et matériaux de construction.
 

En savoir plus
Projet Interreg FCRBE North West Europe 

Projet National FastCarb

Étudier et comparer des procédés permettant de décarbonner des granulats de béton recyclés : analyse économique de l’impact économique dans une dynamique d’économie circulaire.

Projet National FastCarb

Vous avez une question ?
Les équipes du CSTB sont à votre service

Nous utilisons des cookies destinés à [améliorer la performance de ce site] et [mesurer la fréquentation de ce site].
Pour en savoir plus sur notre politique cookies cliquez ici