Agir pour la planète et les générations futures

Configurateur FDES robinetterie

Pour répondre à l’intensification de la demande de FDES et de PEP, le CSTB met en place un configurateur FDES consacré à la robinetterie sanitaire et aux accessoires associés (vidages, douches, etc.). Il pourrait aussi s’appliquer, à terme, à la robinetterie du bâtiment, aux canalisations et s’étendre aux autres produits de construction.


Les maîtres d’ouvrage et les maîtres d’œuvre demandent toujours davantage de précisions sur les performances environnementales des produits et systèmes constructifs. Aussi, les industriels sont de plus en plus demandeurs de fiches de déclaration environnementale et sanitaire (FDES) individuelles et de profils environnementaux produits (PEP). Face à cet afflux de demandes, les délais ne font qu’augmenter.

Img Detail

Cet engouement s’explique par l’entrée en vigueur de la RE2020, mais aussi parce que les fabricants ont bien compris que, d’une part, les valeurs par défaut sont vouées à disparaître et que, d’autre part, les FDES collectives, bien que très utiles, ne mettent pas en avant les efforts individuels des industriels.

Florence WAGNER
Ingénieure recherche et expertise au sein de la direction Énergie-Environnement du CSTB et cheffe de projet technique de cet outil

Autant de raisons pour lesquelles le CSTB a conçu ce configurateur, pour l’heure uniquement réservé à la robinetterie sanitaire, qui permet aux industriels de réaliser eux-mêmes, et plus facilement, leurs FDES individuelles.


Simplifier les demandes de FDES

Ce configurateur FDES a été paramétré afin d’intégrer tous les matériaux, composants, processus nécessaires à la fabrication de la robinetterie :

  • laitons,
  • cartouches,
  • becs corps,
  • énergie,
  • modes de transport,
  • traitement des déchets.

Les scénarios de fin de vie de chaque élément ont été modélisés à partir d’informations issues de bases de données environnementales reconnues. Une fois connecté, le fabricant accède ainsi à une bibliothèque déjà préremplie et à un formulaire mentionnant les valeurs correspondant à ses propres produits.

« Nous avons conçu un véritable squelette de FDES qui permet aux industriels de remplir les champs en toute simplicité », ajoute Florence WAGNER.

Une fois les données intégrées, la fiche est traitée par des outils experts d’analyse du cycle de vie (ACV) afin de calculer l’ensemble des impacts demandés par les normes et réglementations. L’industriel reçoit ensuite le résultat de calcul et la FDES.


Configurateur FDES : une économie de temps et d’argent

Pour le fabricant, une demande de FDES ne requiert pas plus d’une demi-journée. La réalisation d’une fiche de la part d’un expert ACV exige de s’appuyer sur une base normative et réglementaire estimée à un millier de pages, d’étudier les informations fournies par l’industriel, de les convertir en données environnementales, puis de rédiger un rapport d’accompagnement de l’analyse de cycle de vie nécessaire à la rédaction de la FDES.

« Un travail conséquent et dont le processus doit être refait depuis le début pour chaque nouvelle fiche, précise Florence WAGNER. Le configurateur permet de simplifier cette étape, un gain en efficacité pour les experts ACV et de temps considérable pour l’industriel, puisqu’il faut aujourd’hui un an pour obtenir une FDES. »

La procédure de vérification est simplifiée par rapport à une demande réalisée de manière classique. Le temps de traitement est ainsi divisé par six.

Au niveau du coût, l’économie est non négligeable pour les industriels : 500 euros pour la vérification via le configurateur contre 3 500 euros via le parcours classique. Le configurateur permet d’être toujours à jour et de se rendre indépendant de la variation des normes : « Les modifications des méthodes en novembre 2022 ont par exemple été intégrées », ajoute Florence WAGNER. Il constitue aussi et surtout une aide à l’optimisation environnementale des produits des industriels puisqu’ils peuvent simuler l’impact d’un changement de fournisseur ou de matériaux. 

Img Detail

Si un fabricant souhaite réduire la quantité de laiton et augmenter celle du plastique, il peut avoir une simulation de FDES et retravailler ensuite sa conception.

Laurent ROUSSEAU
Responsable de la division Équipements Sanitaires et du Bâtiment au sein de la direction de l’Eau du CSTB

Une démarche collaborative

Ce configurateur est, pour l’instant, limité à la robinetterie.

« La direction de l’Eau a en effet été pilote sur ce projet parce que la demande du marché en FDES est importante, les fabricants sont nombreux et le potentiel est réel. Les composants pour la fabrication de robinets se ressemblent, ce qui facilite le remplissage des champs via un formulaire type, commente Laurent ROUSSEAU. D’ailleurs, ce projet a été lancé à la demande des fabricants, qui ont exprimé le besoin d’accompagnement. Le configurateur a été créé avec la participation de onze fabricants de petites, moyennes et grandes entreprises. Bien que concurrentes, elles se sont toutes mises autour de la table pour lister les bibliothèques de produits, valider le squelette, attester le calcul et produire leurs FDES individuelles à partir du configurateur. »

« Le succès de cet outil, fruit d’un an de travail, est lié à la participation conjointe des fabricants, des spécialistes produits et des spécialistes ACV du CSTB »ajoute Florence WAGNER.

Le configurateur sera présenté en septembre 2023 aux fabricants et mis en service au premier trimestre 2024. Il pourra alors être développé pour d’autres secteurs du bâtiment. D’autres configurateurs sont déjà en cours d’étude, notamment pour les canalisations et la robinetterie industrielle. 

Nous utilisons des cookies destinés à [améliorer la performance de ce site] et [mesurer la fréquentation de ce site].
Pour en savoir plus sur notre politique cookies cliquez ici