Archives

Des bruits bien visibles

Dès 2007, les agglomérations de plus de 250 000 habitants devront avoir réalisé leur cartographie du bruit, afin de garantir une qualité de vie sonore aux habitants de leur commune… Ce qui répondra par la même occasion au souhait de tous les acquéreurs de logement, la pollution sonore étant considérée comme la plus dérangeante... La bonne connaissance des bruits environnants est également déterminante pour choisir l'implantation de logements, d'installations collectives ou d'entreprises, et pour décider ou non d'installer des dispositifs d'isolation au bruit.

Le logiciel de cartographie du bruit à grande échelle MITHRA-SIG, développé par l'Institut Géographique National et le CSTB, et commercialisé par Geomod, permet de visualiser cette pollution sonore. Et ce, en 3D, rapidement et facilement, grâce à la puissance de calcul du logiciel ; à une interface conviviale et simple d'usage ; à une récupération, une intégration et une manipulation aisées de données géographiques inter-opérables.  MITHRA-SIG s'intègre facilement dans le système d'information de tout organisme chargé de la gestion ou de l'aménagement du territoire. Le logiciel peut calculer la carte de bruit d'une commune entière en une seule fois (d'où des centaines de milliers de points de calcul…). Il permet de calculer le niveau de bruit ambiant pour un récepteur particulier. Croisés avec des données démographiques, les résultats des calculs permettent d'estimer le nombre d'habitants et de logements touchés pour chaque niveau de bruit.

Bref, un outil précieux dans le cadre de la lutte contre le bruit et qui permettra de répondre aux futures exigences légales.

Ce que dit la loi...

  • Avant fin 2007, toutes les agglomérations de plus de 250 000 habitants, tous les grands axes routiers (plus de 6 millions de véhicules par an), les grands axes ferroviaires (plus de 60 000 trains par an) et les grands aéroports (plus de 50 000 mouvements par an) devront posséder leur "carte bruit".
  • En juin 2012, cette même obligation sera valable pour des seuils inférieurs (100 000 habitants, 3 millions de véhicules et de trains ; toujours 50 000 mouvements pour les avions).
  • Enfin, les plans d'action de réduction du bruit devront être opérationnels au plus tard en juillet 2008.

Ordonnance 2004-11-99 prise le 12/11/04 en application de la Directive 2002/49/CE du 25 juin 2002 relative à l'évaluation et à la gestion du bruit dans l'environnement.