Archives

Faciliter l'application de la RT 2005 pour les maisons individuelles non climatisées

Il existe deux manières de vérifier qu’une construction, ou son projet, est conforme à la réglementation thermique. On peut effectuer une étude thermique en procédant à des calculs de la consommation d’énergie, de la température intérieure et en vérifiant les performances thermiques des produits, procédés ou équipements du bâtiment. On peut aussi mettre en œuvre une solution technique, formalisée sur un document qui définit les domaines d’application et précise les obligations et les performances à respecter pour être conforme à la réglementation.

Industriels, constructeurs ou concepteurs peuvent élaborer leurs propres solutions techniques. Pour être utilisées dans un cadre réglementaire, celles-ci doivent cependant être agréées par le ministère en charge de la construction. Tel est le cas de la solution technique relative au respect des exigences de la RT2005 pour les maisons individuelles non climatisées, agréée sous le n° ST 2007-002. Une maison individuelle conçue et réalisée conformément aux dispositions de cette solution technique est donc conforme à la RT2005.

Pour une meilleure compréhension

Les équipes du CSTB (énergie, enveloppe, isolation) se sont entourées d’experts du domaine pour rédiger cette solution technique et permettre aux professionnels de mieux appréhender la réglementation. L’application informatique (réalisée par le CSTB) a ensuite été développée pour en faciliter la compréhension et la mise en œuvre.

Très didactique, cet outil se présente sous la forme d’un assistant convivial où l’utilisateur se laisse guider. Des écrans successifs traitent les différents éléments de la conception. Pour chacun d’eux, tous les choix envisageables sont proposés : selon les réponses, de nouvelles propositions apparaissent, d’autres sont supprimées. Les éléments bloquants pour rester en conformité à la réglementation sont indiqués. Des aides contextuelles, directement issues du document de référence, précisent des questions ou lèvent des ambiguïtés.

Conformes ou pas ?

A chaque étape, un nombre de points est attribué au projet selon les réponses renseignées. A l’issue du processus, toutes les valeurs sont reprises sous la forme d’une fiche de synthèse, véritable récapitulatif qui retrace "l’histoire" du projet : si le nombre de points obtenus atteint les valeurs fixées par la solution technique, le projet sera jugé réglementaire. Sinon, il faudra revoir la copie…

Cette synthèse d'étude thermique standardisée sera nécessaire pour, d'une part, permettre l'établissement du diagnostic de performance énergétique à la construction (obligatoire pour les maisons dont la demande de permis de construire a été déposée depuis le 1er juillet 2007), et pour, d'autre part, justifier de l'application de la RT2005 en cas de contrôle.

Destinée à tous les acteurs de la construction, cette application est gratuite et utilisable en ligne sur le site www.rt-batiment.fr qui regroupe l’ensemble des dispositifs pour améliorer la performance énergétique des bâtiments. Depuis sa publication le 17 mars dernier, plus de 280 utilisateurs ont déjà créé leur compte pour vérifier la conformité de leur projet.

L’outil STMI est un assistant convivial développé à la demande de la DHUP et de l’ADEME.

ST 2007-002 : qu’est ce qui est pris en compte ?

La solution technique maison individuelle non climatisée ST 2007-002 traite successivement des obligations de la thermique d’hiver puis de celles de la thermique d’été. Elle s’applique aux bâtiments neufs.

Obligations relatives à la thermique d’hiver
• La conception bioclimatique,
• Les parois opaques,
• Les ponts thermiques,
• Les baies (fenêtres et portes fenêtres),
• Le système de ventilation,
• Le système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire,
• Les équipements solaires de production d’eau chaude sanitaire,
• Les équipements photovoltaïques.
La zone climatique est prise en compte.

Obligations relatives à la thermique d’été :
Outre les obligations relatives à la thermique d’hiver, l’altitude et l’éloignement par rapport aux infrastructures de transport sont prises en compte.

Nombre de points exigés pour satisfaire aux exigences :
• 21 pour les zones climatiques H1 et H2 (France métropolitaine sauf pourtour méditerranéen et Corse)
• 19 pour la zone climatique H3 (pourtour méditerranéen et Corse)