ICARE au secours de la simulation sur habitacles

Contact

Les habitacles de voiture ou d'hélicoptère sont des milieux complexes en termes d'acoustique car une somme incroyable de champs acoustiques se concentre en très peu de place. Les experts du CSTB fondent une part de leur savoir-faire sur la simulation numérique de la propagation des ondes acoustiques et lumineuses dans des milieux complexes.

A l'instar de méthodes "exactes" utilisées de façon complémentaire, on a recours à des méthodes "asymptotiques" pour les scènes à géométrie complexe. Elles ont été adaptées tant en acoustique qu'en électromagnétisme. Basées sur des lancers de faisceaux/rayons adaptatifs, elles sont appliquées généralement en 3D aux volumes fermés ou semi-ouverts (automobile, ferroviaire, …) et en 2.5 D à l'urbain ou à l'environnement extérieur.

Ainsi le logiciel ICARE permet aux constructeurs et équipementiers automobile (Renault, PSA, Faurecia, Trèves…), ou encore à la société Eurocopter d'optimiser le confort acoustique des habitacles de leurs "véhicules" (voir figures 1, 2) ou d'en évaluer le rayonnement dans l'environnement (voir figure 3).

En aéronautique, ICARE est également utilisé pour tester formes et impédances des nacelles de réacteur d'avion. Des versions parallèles destinées aux machines multiprocesseurs sont disponibles. Par ailleurs, un nouveau moteur de calcul 2.5 D, plus performant et plus précis que celui de MITHRA, est en cours de développement pour traiter des scènes à grande géométrie comme l'urbain (voir figure 4) ou les linéaires d'infrastructures de transport.

Ces moteurs, couplés aux outils de simulation lumineuse et de restitution auditive, constituent le fondement des simulateurs d'environnements virtuels proposés par le CSTB.

Comportement acoustique d'un habitacle
Rayonnement d'un véhicule à partir d'une boîte englobante
Cartes de bruit horizontal et vertical suite au décollage d'un Falcon.